Autour du vin : La « carafe de poche » débarque

nov 10, 2016
Kevin

carafe

« Carafer » une bouteille de vin est un procédé délicat qui demande de la patience. Avec la technologie Optiwine, il est désormais possible de réaliser cette opération en un temps record et… Sans « carafe » ! Comment ? À l’aide d’un objet de la taille d’un bouchon crée par la société bordelaise Optiwine. Grâce à un procédé inventif de nano-aération, il suffit de placer la « carafe de poche » à l’intérieur du goulot préalablement libéré de son bouchon pendant dix minutes. À compter de ce moment, le vin atteint tout son potentiel et révèle toutes ses qualités gustatives. L’innovation brevetée réside au cœur d’un simple bouchon composé d’une résine haut de gamme (Surlyn) dont la douceur et la brillance se rapprochent du cristal, sans les inconvénients puisqu’il serait incassable. La gamme complète est composée de trois types de bouchons selon la taille de la bouteille et la maturité du vin. Pour acquérir le coffret complet, les futurs acheteurs devront débourser la somme de 55 euros.

carafe2

Exclusivement fabriquée en France, Optiwine a nécessité trois ans de recherche sur le procédé de nano-aération à Michael Paetzold afin de mesurer la quantité d’oxygène nécessaire à l’épanouissement des arômes enfermés dans une bouteille de vin. Il a fallu une année supplémentaire à son co-créateur Olivier Caste pour mettre au point le design de cet objet révolutionnaire. Et l’histoire ne fait que commencer pour Optiwine. Ses créateurs espèrent atteindre 2 millions de chiffre d’affaire dans trois ans et l’innovation de nano-aération enfermée dans le bouchon intéresserait même des chercheurs en cardiologie du Cap !

 

Plus d’informations sur Optiwine ici

Laisser un commentaire