Accords mets et vins : Quels mets déguster avec l’Aloxe-Corton ?

nov 10, 2016
Kevin

corton1

Les vins ont pris l’habitude d’être choisis en fonction des plats servis. Et si c’était au tour des mets d’accompagner un flacon d’exception ? Aujourd’hui, Dégust’ Émoi Le Blog pose la question des plats susceptibles de sublimer une bouteille d’Aloxe-Corton, l’un des rouges les plus populaires de la Côte de Beaune. David Fontaine, sommelier au Bistrot des Belles Caves à Tours, y répond.

Qui es-tu Aloxe-Corton ?

Corton est une montagne située à la frontière entre Côtes de Nuits et Côtes de Beaune. L’AOC Aloxe-Corton s’étend sur des sols argilo-calcaires, au pied des coteaux où s’épanouissent les grands crus rouges et blancs de Corton. Ces vins jouissent d’une belle intensité aromatique sur des notes florales et de fruits rouges et noirs. Dotés d’une structure assez robuste, ils présentent néanmoins des tannins fins, et une distinction certaine. Avec l’âge, la palette de l’Aloxe-Corton s’enrichit d’arômes de fruits à l’eau-de-vie, de pivoine, de truffe, ou de sous-bois. Avec quels plats s’exprimeront le mieux ces grands vins rouges de bourgogne ?

corton2

Les incontournables : gibiers et boeuf

Pour David Fontaine, l’association la plus naturelle est sans surprise le gibier. « Le chef du Bistrot des Belles Caves met en ce moment à la carte un canard col vert accompagné de figues, d’une sauce au Porto… Sans hésitation, j’ai envie de l’accorder avec un Bourgogne rouge type Aloxe-Corton entre quatre et six ans d’âge. En ce moment les 2010, 2011, 2012 se goûtent très bien ». Selon le sommelier tourangeau, le pigeon rôti constitue également un superbe accord avec ce type de vin, tout comme une belle côte de bœuf dans un registre moins « complexe ».

Les plats en sauce ?

Si le millésime choisi n’est pas trop puissant, il est également possible de l’accorder avec des viandes blanches grillées, « comme une côte de veau par exemple ». Il est par contre plus difficile de l’associer à des plats en sauces, mise à part « un bon coq au vin bien travaillé, ou un bœuf bourguignon ». Un grand vin blanc de Côtes de Beaune sera un bien meilleur compagnon pour les viandes blanches en sauce crémée, comme la classique « côte de veau et morilles ».

Photo : DR et T-miso

 

Laisser un commentaire